Votre panier : 0,00 EUR
Croix acier homme, femme et enfants

L'histoire de Medjugorje

HISTOIRE DE MEDJUGORJE

Sur cette vidéo, l'histoire de Medjugorje raconté par Soeur Emmanuel. Une vidéo avec des images d'époque.

On parle beaucoup de Medjugorje, mais connaissez-vous l'histoire de Medjugorje avec les voyants.

Donc voici une vidéo pour expliquer l'histoire de medjugorje depuis les débuts.

MEDJUGORJE DE NOS JOURS

MEDJUGORJE 2017

Quelques images pour expliquer les apparitions de nos jours, en 2017 à Medjugorje.

Vous connaissez bien l'histoire de Medjugorje, maintenant vous voulez ou on est aujourd'hui..

Petite vidéo assez courte et en images de Medjugorje et des voyants.

Les 10 secrets de Medjugorje

SECRETS DE MEDJUGORJE

Cette petite video, va vous expliquer ce que nous savons sur les 10 secrets de l’appartion de Marie en Bosnie.

Cette apparition de la Sainte vierge a commencé en 1981 et elle continue encore a apparaitre de nos jours.

Donc, cela fait 36 ans que tout les 25 du mois Marie est avec nous.

LE PARCHEMIN DE MEDJUGORJE

LE PARCHEMIN

Une petite video, pour vous expliquer ce que nous savons sur le parchemin et les 3 cahiers dictés par Marie.

Le parchemin ne peut pas être lu, seule la voyante peut le lire et dessus est inscrits les 10 secrets.

Sur les 3 cahiers dictés par la Sainte Vierge est écrit la vie de Marie.

STATUE DU "CHRIST RESSUCITE - EAU MIRACULEUSE - GUERISON

LE CHRIST RESSUCITE

Derrière l'église de Medjugorje, il y a la statue du "Christ Ressuscité". De son genou droit coule de l'eau miraculeuse.

Selon les pèlerins cette eau miraculeuse a le pouvoir de guérir certaines personnes

Je vous présente une petite vidéo de la statue..



Actuellement en 2017, la Sainte vierge Marie apparait tous les jours à 17h40 l'hiver et 18h40 l'été.




En plus, le 25 de chaque mois
la Vierge donne un message destiné au monde.
il est traduit et publié dans toutes les langues
Et pour terminer, depuis 1987,
la Vierge se manifeste à Mirjana
tous les 2 du mois et prie avec elle
pour les incroyants et souvent elle laiss
un message public
Il peut aussi y avoir des apparitions exceptionnelles
avec un message public ou pas.

______________________________

HISTOIRE DE MEDJUGORJE


Medjugorje est un village en Bosnie Herzégovine.Le 24 juin 1981 vers 18 heures, six jeunes de la paroisse de Medjugorje,  ont vu, sur la colline Podbrdo, une apparition d'une femme blanche avec un enfant dans les bras. Surpris et effrayés, ils ne se sont pas approchés d’elle.

Le lendemain à la même heure, le 25 juin 1981, quatre d’entre eux, Ivanka, Mirjana, Vicka et Ivan se sont sentis fortement attirés vers l’endroit où, le jour précédent, ils avaient vu Celle qu’ils ont reconnue comme Notre Dame. Marija et Jakov les ont rejoints.

Le groupe des voyants de Medjugorje était formé. Ils ont prié avec Notre Dame et ont parlé avec elle. Depuis ce jour, ils ont eu des apparitions quotidiennes, ensemble ou séparément.

Depuis lors, la Gospa apparaîtra à 17h40 l'hiver et 18h40 l'été, chaque jour. Elle s’est présentée comme la "Reine de la Paix". La Vierge a promis à chacun des voyants de lui confier dix secrets. Les secrets sont des évènements qui se produiront dans l'avenir.

A ce jour, trois des voyants, Ivanka, Mirjana et Jakov, ont reçu leurs dix secrets et n’ont plus d’apparition quotidienne. Ils voient la Vierge une fois par an.Vicka, Marija et Ivan n’ont reçu que neuf secrets et voient encore la Vierge chaque jour. les secrets seront transmit a un prêtre qui le publiera au monde trois jours avant sa réalisation.

La Vierge a également promis qu’elle laisserait un signe visible, permanent et indestructible.

_____________________________

Medjugorje, une histoire courte



UNE BREVE HISTOIRE DES APPARITIONS DE NOTRE DAME À MEDJUGORJE



Depuis plus de 20 ans, à Medjugorje, en Bosnie-Herzégovine, six témoins dignes de foi, témoignent fermement sous serment, que depuis le 24 juin 1981, la Sainte Vierge Marie, ou la «Gospa», comme on l'appelle affectueusement ici, leur paraît Tous les jours jusqu’à aujourd’hui.


Le premier jour

À cette date, vers six heures du soir, sur la région de Crnica, connue sous le nom de Podbrdo, les enfants, Ivanka Ivankovic, Mirjana Dragicevic, Vicka Ivankovic, Ivan Dragicevic, Ivan Ivankovic et Milka Pavlovic ont vu une jeune femme incroyablement belle, avec un petit enfant dans ses bras. Elle ne leur a rien dit, mais a indiqué avec des gestes qu'ils devaient se rapprocher. Surpris et effrayés, ils ont eu peur de se rapprocher, bien qu'ils aient immédiatement pensé qu'elle était Notre-Dame.


Le deuxième jour

Le deuxième jour, le 25 juin 1981, les enfants ont accepté de se rencontrer à nouveau au même endroit où Notre-Dame était déjà paru, dans l'espoir de la retrouver. Tout à coup, il y a eu un éclair. Les enfants ont levé les yeux et ont vu Notre-Dame, cette fois sans l'enfant. Elle était souriante et joyeuse et elle était très, très, très belle. Avec ses mains, elle leur fit signe de se rapprocher. Les enfants se sont approchés et sont montés vers elle. Ils se sont immédiatement mis à genoux et ont commencé à prier: "Notre Père, Avé Maria et gloire au Père". Notre-Dame a prié avec eux sauf quand ils ont prié l’ "Ave Maria".
Après la prière, elle a commencé à parler avec les enfants. Ivanka, tout d'abord, lui a demandé à propos de sa mère décédée deux mois auparavant. Et Mirjana a demandé à Notre Dame de donner un signe pour montrer aux gens qu'ils ne mentaient pas et n’est pas fous, comme certains l'avaient dit.
Notre Dame a finalement laissé les enfants avec les mots: "Dieu soit avec vous mes anges!" Auparavant, lorsque les enfants lui demandèrent de la voir le lendemain, elle répondit en hochant la tête.
Selon les visionnaires, toute la rencontre était indescriptible. Ce jour-là, deux des enfants qui composaient le groupe précédent manquaient; Ivan Ivankovic et Milka Pavlovic. Ils ont été remplacés par deux autres; Maria Pavlovic et Jakov Colo. Et à partir de ce jour-là, selon ces six enfants, notre Dame leur apparaît régulièrement. Milka Pavlovic et Ivan Ivankovic, qui étaient présents le premier jour des apparitions, n'ont pas revu notre Dame, même quand ils sont retournés sur le site d'apparition dans l'espoir de la voir.


Le troisième jour

Le 26 juin 1981, les enfants ont attendu la Sainte Vierge a six heures, c'est-à-dire quand elle est apparue auparavant. Ils sont allés au même endroit, pour la rencontrer là-bas. Ils étaient très heureux, bien que leur joie soit mélangée avec la peur en se demandant ou cela les mèneraient. En dépit de tout cela, les enfants pouvaient ressentir une sorte de force intérieure qui les attirait a rencontrer Notre-Dame.
Soudain, alors que les enfants étaient encore en route, une lumière a éclairé trois fois. Pour eux et pour ceux qui les suivaient, c'était un signe indiquant le lieu où se trouvait Notre-Dame. Le troisième jour, notre Dame est apparue plus haut que les jours précédents. Tout à coup, Notre Dame a disparu. Mais quand les enfants ont commencé à prier, elle est réapparue. Elle était joyeuse et souriante, et encore une fois sa beauté était éclatante.
En quittant leurs maisons, des femmes plus âgées leur ont conseillé de porter de l'eau bénite avec eux pour s'assurer que ce n'était pas Satan. Quand ils étaient avec Notre-Dame,  Vicka a pris l'eau et a jeté de l’eau dans la direction de la vision en disant: "Si vous êtes notre Mère bienheureuse, restez et si vous ne l’êtes pas, éloignez-vous de nous". Notre Dame a souri  et elle est restée avec les enfants. Alors Mirjana a demandé son nom et elle a répondu: "Je suis la Sainte Vierge Marie".
Le même jour, en descendant Podbrdo, Notre-Dame est apparue une fois de plus, cette fois-ci, elle a  seulement dit: «Paix, paix, paix et paix». Derrière elle, Maria pouvait voir une croix. Après quoi Notre-Dame a répété, en larmes, les mots suivants: "La paix doit régner entre l'homme et Dieu, et entre tous les gens!" La zone où cela s'est déroulé est à peu près à mi-hauteur du site des Apparitions.


Le quatrième jour

Le 27 juin 1981, Notre-Dame est apparue trois fois chez les enfants. À cette occasion, les enfants ont posé toutes sortes de questions et Notre-Dame a répondu. Pour les prêtres, elle a donné ce message. "Que les prêtres croient fermement et qu'ils s'occupent de la foi du peuple!" Encore une fois, Jakov et Mirjana ont demandé un signe, parce que les gens avaient commencé à les accuser de mentir et de prendre des drogues. "N'ayez peur de rien", répondit Notre-Dame.
Avant de partir, lorsqu'on lui a demandé si elle reviendrait, elle a indiqué que « oui ». Sur le chemin de Podbrdo, Notre-Dame est apparue une fois de plus pour dire au revoir avec les mots: «Que Dieu soit avec vous mes anges, allez en paix!».


Le cinquième jour

Le 28 juin 1981, de grandes foules se rassemblaient de toutes parts, même dès le début de la matinée. À midi, il y avait environ quinze mille personnes. Le même jour, le prêtre paroissial, fr. Jozo Zovko, a examiné les enfants sur ce qu'ils avaient vu et entendu les jours précédents.
Au moment habituel, Notre-Dame est apparue à nouveau. Les enfants priaient avec elle, et ensuite ils l'interrogèrent. Vicka, par exemple, a demandé "Ma chère Dame, qu'est-ce que vous voulez de nous et qu'est-ce que vous voulez de nos prêtres?". Notre-Dame a répondu: "Le peuple doit prier et croire fermement". En ce qui concerne les prêtres, elle a répondu qu'ils devraient croire fermement et aider les autres à faire de même.
Ce jour-là, Notre-Dame est apparue plusieurs fois. Au cours d'une de ces fois, les enfants lui ont demandé pourquoi elle n'apparaît pas dans l'église paroissiale pour que tout le monde puisse la voir. Elle a répondu: "Heureux ceux qui n'ont pas encore vu et qui croient".
Même si la foule les poussait avec leurs questions et leurs curiosités alors que la journée était lourde et étouffante, les enfants se sentaient comme s'ils étaient au paradis.


Le sixième jour

Le 29 juin 1981, les enfants ont été emmenés à Mostar pour un examen médical après quoi ils ont été proclamés «sains». La déclaration du docteur en chef était; "Les enfants ne sont pas fous, la personne qui les a amenés ici doit l’être" ...
La foule au moment de l’apparition, ce jour-là était plus grande que d’habitude. Dès que les enfants sont arrivés au lieu habituel et ont commencé à prier, Notre-Dame est apparue. À cette occasion, la Sainte Mère les a exhortés à avoir foi en disant: "Le peuple doit croire fermement et ne pas craindre".
Ce jour-là, un médecin qui les suivait et les observait, lors de l'apparition souhaitait toucher Notre-Dame. Les enfants ont guidé sa main vers l'endroit où se trouvait l'épaule de Notre-Dame, et il a ressenti une sensation de picotement. Le docteur, lui-même athée a dû admettre que "ici, quelque chose d'étrange se passe!"
Le même jour, un enfant a été miraculeusement guéri. Ses parents l'avaient amenée à Medjugorje, priant spécifiquement pour une guérison. Notre Dame avait promis que cela se produirait si les parents priaient et jeûnaient et croyaient fermement. L'enfant a été guéri.


Le septième jour

Le 30 juin 1981, deux jeunes filles ont suggéré aux enfants d'aller en voiture plus loin pour pouvoir se promener en paix. Vraiment leur intention était de les éloigner de la région et de les garder jusqu'à ce que le temps d'apparition normale soit passé. Cependant, même si les enfants étaient loin de Podbrdo, à l'heure habituelle de l'apparition, c'était comme si un appel intérieur les incitait à demander de sortir de la voiture. Aussitôt qu'ils l'ont fait, et ont dit une prière, Notre-Dame s'approcha d'eux, ils étaient à plus d'un kilomètre de Podbrdo. Elle a prié sept "Nos Pères", etc. Et l'astuce de la fille n'a eu aucun effet. Peu de temps après, la police a commencé à entraver les enfants et les pèlerins qui se déplaçaient sur Podbrdo et le site des apparitions. Les enfants, et peu après, même la foule a eu l’interdiction d'y aller. Mais Notre-Dame a continué à leur apparaître dans des endroits secrets, chez eux et dans les champs. Les enfants avaient déjà gagné en confiance et parlaient ouvertement avec Notre-Dame, cherchant vivement ses conseils, en écoutant ses avertissements et ses messages. Les événements de Medjugorje ont continué de cette façon jusqu'au 15 janvier 1982.


En attendant, le Prêtre paroissial a commencé à accueillir les pèlerins dans l'Eglise, leur permettant de participer au chapelet et de célébrer l'Eucharistie. Les enfants ont également dis des chapelets. Même le prêtre paroissial lui-même une fois en priant le chapelet, a vu Notre-Dame. Immédiatement, il rompit la prière et commença spontanément à chanter un hymne populaire;. Toute l'église a pu voir que quelque chose d'inhabituel lui arrivait. Ensuite, il a déclaré qu'il l'avait vue. Et donc, celui qui jusqu'alors n'avait pas seulement douté, mais c’était ouvertement apposé contre les rumeurs sur les apparitions, est devenu leur défenseur. Il a témoigné son soutien aux apparitions même au point de purger une peine de prison.
A partir du 15 janvier 1982, les enfants ont vu Notre-Dame dans une zone fermée de l'église paroissiale. Le prêtre paroissial a arrangé cela en raison de nouvelles difficultés et parfois même des dangers pour les visionnaires. Auparavant, les enfants s'étaient assurés que cela correspondait aux souhaits de Notre-Dame. En raison des interdictions de l'évêque diocésain, cependant, à partir d'avril 1985, les enfants ont cessé d'utiliser la zone de l'église comme un site d'apparition. Au lieu de cela, ils sont allés dans une pièce de la maison paroissiale.
Tout ce temps, dès le début des apparitions jusqu'à aujourd'hui, il n'y a que cinq jours pendant lesquelles les enfants n'ont pas vu Notre-Dame.
Notre Dame n'est pas toujours apparu au même endroit, ni au même groupe, ni aux mêmes individus, la durée de ses apparitions n’ont pas toujours étaient la même. Parfois, les apparitions duraient deux minutes, parfois une heure. Notre Dame n'apparut pas non plus à la volonté des enfants. Parfois, ils priaient et attendaient, mais Notre-Dame n'apparut que peu de temps après, inattendue et sans préavis. Et parfois, elle apparaissait à l'une et non aux autres. Si elle n'a pas fixé une durée, personne ne savait quand elle apparaîtrait, ou si elle apparaîtrait. Tout cela suggère que les apparitions ne sont pas un produit de leur imagination. Cela ne dépend ni du temps ni du lieu, ni du désir, ni de la prière de pèlerin ou du visionnaire, mais aussi de la volonté de Celui qui l'autorise.



LES MESSAGES


Selon le témoignage uni des visionnaires, Notre-Dame à l'occasion de son apparition a donné une série de messages à transmettre au peuple. Bien qu'il existe de nombreux messages, ils peuvent cependant être résumés en cinq thèmes, car tous les messages soulignent ou mènent au cinq thèmes.
Aperçu général des messages


PAIX - Déjà au troisième jour, Notre Dame a souligné la paix comme le premier de ses messages: "Paix, paix paix et paix!", Après quoi elle a dit deux fois: "La paix doit régner entre Dieu et l'homme et entre les gens ».


LA FOI - Le second des messages de Notre-Dame est la foi. Déjà au quatrième, cinquième et sixième jour d'apparitions, Notre-Dame exhorta les gens présents à avoir une foi forte. Naturellement, elle a répété ce message à maintes reprises. Sans foi, nous ne pouvons pas arriver à la paix!


CONVERSION - La conversion était un autre des messages fréquents de Notre-Dame. Cela suppose qu'elle remarque soit une faiblesse, soit un manque total de foi dans l'humanité d'aujourd'hui. Et sans conversion, il est impossible de réaliser la paix.


PRIÈRE - Presque quotidiennement, à partir du cinquième jour d'apparitions, Notre-Dame recommande la prière. Elle demande à tous "prier sans cesse" comme le Christ lui-même a enseigné. (Marc 9:29, Matthieu 9:38; Luke 11: 5-13) La prière stimule et renforce notre foi, sans laquelle notre relation avec Dieu est désordonnée, ainsi que notre relation les uns avec les autres.


LE JEÛNE - Déjà au sixième jour des apparitions, Notre-Dame recommande souvent le jeûne car elle aide la foi. C'est-à-dire la pratique des aides au jeûne et assure le contrôle sur soi-même. Seule la personne qui peut se dominer est vraiment libre et peut aimer Dieu et son prochain, comme la foi l’exige.




Pour résumer, on peut dire que les messages de Notre-Dame soulignent que la paix est le plus grand bien, et que la foi, la conversion, la prière et le jeûne sont les moyens par lesquels nous pouvons l'atteindre.